05.45. C’est les yeux mi-clos, les idées embuées par le sommeil que les jeunes de l’ILP se retrouvaient dans la petite cour devant de la Fondation Virlanie. Ils avaient remplacé leurs casquettes et vêtements de style urbain pour de belles chemises, polos, pantalons noirs et des chaussures de villes. Sur certains des visages une curiosité ou une appréhension pouvait se lire. C’était un grand jour, ils le savaient. Dans quelques heures, à l’autre bout de la ville, ils allaient rencontrer des professionnels de métiers dont ils n’osent à peine rêver. Ils étaient donc 17 adolescents à grimper dans le van de Virlanie pour se diriger vers l’Université Ateneo de Manila en ce vendredi 9 septembre.

Ateneo, situé dans la partie nord de la capitale philippine, est une des universités les plus prestigieuses du continent asiatique. Elle avait été choisie pour accueillir une centaine de jeunes adultes, bénéficiaires d’organisations non-gouvernementales ainsi que des professionnels de grandes entreprises pour discuter de plusieurs aspects : l’employabilité des jeunes philippins, leurs attentes mais également les réalités-terrain et les difficultés présentes pour ces jeunes mais également pour les employeurs.

Ce grand forum et échange d’idées avait été organisée des mois au préalable par l’Ambassade de France aux Philippines qui souhaite le reconduire tous les ans. « C’est un projet qui a nécessité de nombreuses réunions, mais je suis fier de voir tous ces jeunes gens réunis aujourd’hui. Les organisations impliquées dans les différentes mécaniques et aujourd’hui présentes ont réellement effectué un travail exceptionnel, » commence Son Excellence M. Thierry MATHOU, Ambassadeur de France aux Philippines. « J’espère que cette collaboration et ce forum se reproduiront dans l’avenir et que l’on puisse mettre en place une réelle collaboration entre nos deux pays. »

La journée avait été divisée en deux parties. Une première partie, dans la matinée pour permettre à l’ensemble des participants de se connaître, avec également des témoignages de jeunes bénéficiaires ayant pu trouver un travail ou faire leurs premiers pas sur le marché de l’emploi malgré une appartenance sociale malheureuse.

« Aujourd’hui, le gouvernement Philippin met en place de nombreuses structures et aides pour les jeunes » explique Mme Ruth R. Rodriguez, représentante gouvernementale au Bureau de l’emploi local aux Ministère du travail et de l’emploi aux Philippines. « Il est donc important de se tenir informé et de ne pas hésiter à les approcher. Il y a de nombreuses possibilités pour les jeunes malgré un marché du travail difficile. »
C’est d’ailleurs sur ces difficultés et attentes des jeunes et des employeurs que la matinée s’est déroulée. Sur un principe de table ronde, les jeunes bénéficiaires des différentes ONGs présentes se sont concertés et ont pu par la suite échanger avec des représentants des ressources humaines ou responsables recherchant actuellement des candidats.

Après le déjeuner, lors de la seconde partie du forum, les jeunes ont pu se présenter à des entretiens collectifs et/ou individuels avec les représentants des entreprises. « C’était un exercice très intéressant, explique Kiara, adolescente bénéficiaire de Virlanie et de l’ILP. On se fait toujours une idée assez intimidante d’un entretien, mais aujourd’hui, c’était différent. Grâce à ce que l’on a pu mettre en commun plus tôt dans la matinée, les entretiens n’en étaient que plus simples. Ils m’ont permis de rencontrer beaucoup de personnes intéressantes et cela me motive pour continuer mes études supérieures, obtenir une bourse et vraiment faire un métier qui me passionne. »

Grâce au fond de dotation Solidarity AccorHotels, cinquante jeunes de la Fondation sont accompagnés vers une autonomie globale à travers des programmes de formations sociales et professionnelles.

Vous désirez soutenir le Programmed’Accompagnement vers la Vie Adulte mis en place par Virlanie ? N’hésitez pas à écrire à info@virlanie.org !