Dans le salon de la Maison Ella Yallah, le vidéo projecteur est allumé, les chaises sont alignées et les 25 jeunes adultes de la Fondation et les 15 employés-bénévoles de l’hôtel Sofitel sont prêts.

L’atelier sur la création de savon peut commencer.

Les employés de la société Sealed Air, fournisseur de produits ménagers pour l’hôtel Sofitel de Manille, sont présents pour animer cet atelier et pour discuter des avantages du recyclage des savons usagés, mais aussi de l’importance de bien se laver les mains pour éviter la propagation de maladies qui peuvent être mortelles.

Après cette introduction, Sealed Air montre à tous comment stériliser les savons usagés et comment les réutiliser et les reconditionner pour pouvoir les revendre. Redonnant une seconde-vie aux savons usagé, cette activité s’aligne dans la démarche environmentale et durable d’AccordHotels et leur programme Planet 21.

Impressionnés, les jeunes adultes (tout comme les volontaires du Sofitel !) sont surpris de voir à quel point quelque chose qui est considéré comme « un déchet » peut être si utile et être revendu. Une fois la démonstration terminée, les jeunes adultes et les volontaires du Sofitel étaient heureux de pouvoir se salir les mains !

Nous avons profité de cet atelier pour rencontrer les employés du Sofitel, qui, en plus de leur emploi du temps chargé à l’hôtel, prennent le temps de transmettre bénévolement leurs compétences aux enfants de la Fondation.

Ralph Robles, des ressources humaines, et Mona Lisa Barbeyto, du service d’entretien, ont répondu à nos questions.

Mme Barbeyto nous explique que cet atelier a eu lieu grâce aux efforts communs de toute l’équipe du service d’entretien : « Nous avons des ressources et nous souhaitions créer un projet durable, il a donc été évident de présenter cet atelier à Virlanie car nous sommes partenaires depuis longtemps. »


« L’hôtel Sofitel de Manille possède 609 chambres, il est donc facile d’imaginer la quantité de savons usagés que nous récoltons tous les mois. Il était important pour nous de montrer que rien ne se perd et qu’en plus, cela peut aider les gens. Nous avons décidé de donner la machine et de former les jeunes adultes à son utilisation pour qu’ils créent un projet durable. »

« C’est un atelier très amusant, pour nous aussi ! Nous ne nous sommes pas ennuyés et nous avons maximiser notre temps », nous explique M. Robles. « Je pense que notre équipe a également beaucoup appris sur ce que nous pouvons faire à l’hôtel. Après cette activité, je pense que tous les départements vont réfléchir aux bienfaits du recyclage ! C’était très divertissant et toute l’équipe est fière de l’avoir fait. Nous aimons donner de notre temps à la Fondation. »

Nous pensons que les volontaires, locaux ou internationaux, ont un rôle important au sein de la Fondation. Ils apportent de nouvelles perspectives à nos jeunes adultes et leur montrent l’importance d’être indépendant. Nous savons que les jeunes adultes du Programme d’accompagnement vers la Vie Adulte vont profiter de ces occasions pour apprendre à être créatifs et débrouillards. Deux compétences qui leur serviront dans le futur. Les employés d’AccorHotels sontgrandement impliqués dans nombre des programmes de la Fondation, plus particulièrement le programme d’Accompagnement vers la vie Adulte (ILP).