Les 18 et 19 Septembre dernier, les jeunes de Virlanie ont présenté leurs talents et leurs compétences en matière d’entreprenariat social lors de l’exposition Likhaya qui a eu lieu au centre Sihubi pour la créativité et le développement, au siège de Virlanie.
L’exposition Likhaya a été l’événement phare de la Semaine de l’entrepreneuriat social. Différentes compétitions ont été organisées pour éveiller l’esprit d’entrepreneuriat des jeunes et leur permettre de mobiliser leurs multiples talents.

Un concours d’entreprenariat social pour tous les bénéficiaires de Virlanie

Deux concours ont été conçus pour promouvoir les compétences des jeunes et les sensibiliser à l’entrepreneuriat social.
Créer son propre concept d’entrepreneuriat sociale
Sous la direction de Toni Flores, responsable du département Entrepreneuriat social (Pilier Insertion) de Virlanie, tous les bénéficiaires du programme ont créé leurs propres produits ou services pour l’exposition. Avant l’exposition à proprement dite, les participants devaient soumettre une description écrite de deux pages présentant leur service ou leur produit. Ce document constituait un des critères de jugement pour le jury. Les jeunes devaient répondre aux questions suivantes :
– Quel problème voudriez-vous résoudre ?
– Quelle est votre solution ?
– Description du produit
– Pourquoi devrais-je acheter ce produit plutôt que les autres produits ?

Ils devaient également indiquer le cout et le prix de leur produit ou de leur service, ainsi que les bénéfices qu’ils souhaitaient réaliser lors de la journée de l’exposition Likhaya.
Lors de cette journée, les enfants ont épaté tout le monde avec des projets créatifs originaux et en faisant preuve d’un grand professionnalisme dans la mise en œuvre de ceux-ci.

Voici les concepts proposés pour le concours par les jeunes des maisons Aime, Jade et Tawglaw ainsi que des mamans de l’école mobile :

1. Des bracelets faits main sur mesure

Les jeunes d’Aime ont installé un stand de vente de bracelets fait mains, en perles. Les clients pouvaient choisir entre des bracelets tout prêts comportant des citations inspirantes, et des bracelets personnalisables (où l’on peut choisir ses propres perles et citations). Les enfants d’Aime ont été remarqués pour leur attitude très professionnelle lors de la promotion de leur produit auprès du personnel de Virlanie.

2. Des décorations de noël écologique

Soutenues par l’unité mobile de Virlanie, des mères des rues de Manilles ont créé un étalage de “Parols” (lanternes philippines) faites de papier journal. Elles ont également fait preuve de beaucoup de professionnalisme lors de la préparation des commandes et de la production de visuels racontant des histoires uniques sur chaque Parol vendu.

3. Des mandalas colorés encadrés

Les enfants de Tanglaw proposaient des mandalas coloriés et encadrés. Chaque pièce était également unique : elles portaient au dos le nom et l’histoire de l’enfant qui l’avait créé.

4. Mini spa massages et réflexologie

Les jeunes adultes de la maison Jade ont proposé un service très populaire auprès de leur marché cible, le personnel de Virlanie. Les jeunes leur ont offert une véritable pause détente dans leur journée de travail en proposant des services de massage et de réflexologie.
C’est avec beaucoup d’ingéniosité qu’ils avaient au préalable collecté des plantes dans la cour de la maison Jade afin de créer des gommages et des huiles apaisantes. Cette astuce leur permettait de réduire les coûts et de rendre leur service abordable pour tout le personnel de Virlanie (seulement 50 PHP, soit moins d’1 € par prestation). Leur concept a été le plus rentable de toute l’exposition. Ils ont également été remarqués pour leur professionnalisme en expliquant les avantages de leurs services aux clients tout en les massant.
Ils ont su prouver à tout le monde que les enfants en situation de handicap peuvent fournir d’excellents services professionnels et générer des revenus par eux-mêmes. Pour ces raisons, ils ont été désignés champions du concours social business de l’exposition Likhaya.
Les jeunes adultes de la maison Jade ont gagné une soirée cinéma /salo-salo/ au mois d’octobre. Parce que leur service s’est avéré si populaire et parfaitement adapté aux besoins du personnel de Virlanie, ils deviendront également les prestataires officiels de spa et de massage de Virlanie.
Avec le soutien technique du département Entreprenariat social, leur concept commercial sera perfectionné et les jeunes seront régulièrement invités au bureau pour proposer leurs prestations.

Un concours de conception de sacs

Un autre concours a été mis en place pour permettre aux jeunes adultes de démontrer leur créativité. Dix jeunes adultes (y compris les jeunes en situation de handicap) ont eu la chance de participer à un concours de création de sacs Likhaya. Un sac en toile a été remis à chaque participant. Ils ont été invités à produire un design unique fait à la main qui incarnera au mieux les valeurs et l’esprit de Likhaya.
Alors que tous les candidats ont fait preuve d’une grande créativité pour produire des dessins uniques, c’est Dancesca de la maison Elizabeth qui a su se démarquer. Elle a utilisé des aquarelles et un feutre noir pour confectionner un sac très esthétique, porteur d’un message fort : le Girl Power. L’exposition Likhaya a été fondée autour la narration et le partage d’histoire. A travers son design, Dancesca a su mettre en valeur l’émancipation des femmes. Elle a été sacrée gagnante du concours !
Elle a remporté non seulement un sac Likhaya, du matériel artistique et une participation à un atelier d’arts plastiques, mais aussi la superbe opportunité professionnelle de devenir la créatrice officielle des sacs Likhaya pendant 3 mois (renouvelables), moyennant compensation financière.

Likhaya: la nouvelle marque de Virlanie

Cet événement a également été l’occasion d’inaugurer la nouvelle marque de bijoux et maroquinerie de Virlanie. Anciennement appelé Craft a Smile, la marque a été entièrement repensée pour devenir désormais Likhaya.

Likhaya est le dérivé de plusieurs mots philippins. Le mot «LIKHA» qui signifie «créer» (acte dont font preuves nos mères et nos jeunes adultes) a été couplé avec :

  •  SAYA – qui signifie « bonheur » en tagalog. Le bonheur est le sentiment que nous souhaitons transmettre lorsque l’on achète nos produits issus du savoir-faire des jeunes de Virlanie.
  • KAYA – qui se traduit par les termes « capacité » ou « être capable ».
    En achetant nos produits, nous donnons à nos mères et à nos jeunes adultes les capacités et les opportunités pour développer leur autonomie : s’épanouir, grandir et gagner de l’argent pour leurs besoins personnels, leurs familles et leurs communautés.
  • LAYA – qui se traduit par « liberté ».
    Les mères actuelles de notre programme encadrent le prochain groupe de mamans dans la fabrication des produits ; les bénéfices tirés de la vente des produits financent également les programmes qui non seulement forment les mères mais soutiennent également l’éducation de leurs enfants, créant ainsi une durabilité sociale dans la communauté et leurs familles.
  • PAMILYA – qui signifie « famille ».
    L’achat de nos produits nous aide à partager l’amour d’une famille que la Fondation espère offrir aux enfants, aux familles et aux communautés que nous soutenons, ainsi qu’à nos plus chers soutiens.

À travers l’exposition Likhaya, enfants, jeunes adultes et mères ont montré que l’esprit d’entrepreneuriat social est bien présent et ne demande qu’à être développé au sein de Virlanie.