La fondation Virlanie célèbre la Journée du travail social ce 23 mars 2018 au Centre SiBuHi, en l’honneur et en remerciement du travail et de la persévérance de tous ses travailleurs sociaux qui contribue chaque jour au développement holistique de nos enfants.
Cet événement s’inscrit dans le cadre du Mois international du travail social qui rend hommage aux travailleurs sociaux du monde entier.

“En tant que travailleurs sociaux, nous travaillons au développement des enfants en veillant à ce que leur bien-être global soit garanti “, déclare Julian V. Guillermo, travailleur social de la maison Ella Yallah.

Les travailleurs sociaux des différents programmes de Virlanie sont venus se joindre à la célébration dirigée par Lanie Fowler, responsable du département des services sociaux: le Centre d’Accueil de Jour – Éducation et Formation (ODC-ET), la maison Ella Yallah, la maison Aime, la maison Elizabeth, la maison BTH, la maison Tanglaw, la maison Jade, la maison Masaya, et l’Ecole Mobile.

« Dans le travail social, nous disons toujours : Vous pouvez faire ou briser la vie de quelqu’un. Tout ce que nous faisons et disons peut donc influencer grandement les enfants parce qu’ils nous considèrent comme leurs guides dans leurs vies.Les travailleurs sociaux donnent une seconde chance aux enfants des rues et des communautés qui sont moins soutenus par le système dans lequel ils vivent », a déclaré la travailleuse sociale de l’Ecole Mobile Marian Quilet qui travaille à la fondation depuis plus d’un an maintenant.

Les travailleurs sociaux continueront à développer et à guider les enfants vers un avenir meilleur. Comme l’a dit Junilyn Silvestre, directrice des ressources humaines, lors de son discours d’ouverture : « Merci pour votre grand cœur, pour votre souci d’autrui, c’est grâce à votre volonté que nous rendons le monde meilleur ».