Pilier Éducation

Promouvoir l’éducation inclusive pour doter tous les enfants et les jeunes adultes des outils nécessaires à leur épanouissement

Ce Pilier travaille à la réalisation de ces ODDs

Donateurs et partenaires

La plupart des bénéficiaires de Virlanie souffrent de retards éducatifs et académiques, parce qu’ils n’ont jamais été scolarisés ou parce qu’ils ont décroché. Cela a des conséquences délétères sur leur confiance en eux ainsi que sur leurs opportunités d’inclusion sociale.

Le Pilier Éducation a pour but d’offrir une éducation de qualité et de donner des valeurs positives à tous les enfants des Piliers Résidentiel, Rue et Communautés. Nos Programmes éducatifs sont pensés pour être aussi inclusifs que possible, afin que chacun puisse recevoir une éducation adaptée à ses besoins et singularités. Les enfants de 3 à 18 ont accès à des services d’éducation formelle et alternative, ainsi qu’à des activités extra-scolaires.

Envie d’en savoir plus ?

LE CENTRE DE SOUTIEN SCOLAIRE MAGELLAN

Le Centre de soutien scolaire Magellan prépare les enfants et les jeunes du Pilier Résidentiel à intégrer ou réintégrer le système scolaire conventionnel, puis assure le suivi des enfants scolarisés eu leur offrant soutien scolaire et mentorat.
Le programme compte 4 professeures agréées et accueille des volontaires et étudiants stagiaires pour assurer les cours de soutien individuel et d’informatique.


104

enfants et jeunes ont pris part aux modules éducatifs du Centre

5

modules éducatifs proposés

Données 2018. Plus de statistiques dans le Rapport annuel 2018

Envie d’en savoir plus ?

LE PROGRAMME D’ÉDUCATION SPÉCIALISÉE ET DE RÉHABILITATION

Le Programme d’éducation spécialisée et de réhabilitation est conçu pour permettre aux enfants et aux jeunes en situation de handicap de développer leurs capacités motrices, cognitives et leur sens des responsabilités. Ils sont accompagnés par des éducateurs spécialisés, des ergothérapeutes et des psychomotriciens.

“Je suis heureuse d’avoir appris à lire. Je connais l’alphabet et je sais compter jusqu’à 100. J’ai aussi appris à prendre soin de moi et à entretenir la maison.”

Arlyn, 25 ans

bénéficiaire du Programme d'éducation spécialisée

Envie d’en savoir plus ?

Virlanie Voices: la chorale de Virlanie

Depuis 2004, Virlanie Voices, la chorale de Virlanie, réunit autour d’une même passion du chant une trentaine d’enfants et de jeunes adultes âgés de 9 à 18 ans issus des Piliers Résidentiel, Communautés et Rue. Très professionnelle, Virlanie Voices a acquis une certaine renommée aux Philippines et a déjà eu la chance de faire 4 tournées européennes en 2013, 2015, 2016 et 2018. Ces tournées sont organisées avec le soutien des bénévoles de nos organisations partenaires (Virlanie France, Virlanie Suisse, Enfance Tiers Monde). Elles ont fait de nos jeunes choristes les meilleurs ambassadeurs internationaux de la Fondation.

LE CENTRE SIBUHI POUR LA CRÉATIVITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT

Arts plastiques – 29

Chorale – 48

Football- 17

Théatre – 16

Basketball – 21

Guitare – 12

Peinture – 15

Piano – 41

Le Centre SiBuHi (Sining, Buhay, Hilom = «Art, Vie, Soin») propose aux enfants des Piliers Communautés, Rue et Résidentiel un large choix d’activités extrascolaires (arts visuels, arts de la scène et sport) leur donnant l’occasion de s’exprimer, de favoriser leur socialisation et d’améliorer leur estime d’eux-mêmes – ce qui a des répercussions positives sur tous les aspects de leur vie.

 

110

enfants et jeunes ont pris part aux activités du Centre

 

Données 2018. Plus de statistiques dans le Rapport annuel 2018

Envie d’en savoir plus ?

L’HISTOIRE DE JULIETTE

À première vue, Juliette, 19 ans, ressemble à n’importe quelle adolescente de son âge. Pourtant, son enfance n’a rien d’ordinaire. Dès son plus jeune âge, elle parcourait les rues de Manille du lever du jour jusqu’à la tombée de la nuit. Élevée par une mère célibataire et sans emploi, Juliette n’avait d’autre choix que de travailler pour pouvoir se nourrir.
« Je montais dans les jeepneys et nettoyais les chaussures des passagers dans l’espoir qu’ils me donnent de l’argent ». Elle baisse la voix, parler de son passé n’est pas chose facile. « Vous savez, ma mère était violente envers moi » , dit-elle dans un murmure. Dans les rues, elle a dû faire face aux maladies, à l’exploitation et à d’autres abus. Dans cette réalité, aller à l’école est devenu facultatif et finir ses études, un rêve irréalisable.
En 2007, sa mère est décédée des suites d’une maladie du coeur. A partir de ce moment-là, Juliette, alors âgée de 7 ans, et son petit frère ont été pris en charge par Virlanie.

Juliette explique : « L’Unité mobile venait souvent dans le quartier où nous vivions et ma mère souhaitait que je rejoigne les programmes de Virlanie. Avant de mourir, elle l’avait fait inscrire dans son testament » . C’est Marie, Coordinatrice de l’Unité mobile, qui a su convaincre Juliette d’entrer à Virlanie afin de poursuivre sa scolarité. Juliette a vite compris l’importance de l’éducation, sachant qu’il s’agissait de sa seule chance d’améliorer sa qualité de vie, ainsi que celle de son frère.
Lors de son admission à Virlanie, Juliette a suivi une formation préparatoire de mise à niveau, afin de se réadapter à un environnement éducatif structuré. Elle n’avait jamais eu de documents officiels attestant de son niveau scolaire puisqu’elle changeait constamment d’école ou devait arrêter parce que sa mère ne pouvait pas payer les frais de scolarité. L’écart entre l’âge de Juliette et son niveau scolaire s’est creusé avec les années. A l’école, elle a toujours été la plus âgée de sa classe, mais cela n’a jamais altéré sa volonté de finir ses études.
Les expériences que Juliette a vécues dans la rue l’ont inspirée à devenir avocate. Juliet travaille assidument pour atteindre ce rêve. Grâce à sa détermination, elle est devenue une élève brillante dans toutes les matières. Aujourd’hui âgée de 19 ans, Juliette termine son année de 2nde avec les félicitations de ses professeurs. Après le lycée, elle souhaite s’inscrire à l’Université pour passer une licence de Philosophie.

“ Je veux défendre les droits des gens, et notamment des
personnes victimes d’abus à cause de leur condition de femme, de pauvreté ou d’enfant des rues.
Les victimes se voient souvent réduites au silence parce que les gens ne les croient pas.

Juliette, 19 ans,

bénéficiaire de la Maison Elizabeth

Envie de soutenir les enfants de ce Pilier?

Envoyez nous un message, nous vous répondrons sous 24 heures.

La Fondation Virlanie

La Fondation Virlanie est une organisation philippine à but non lucratif, privée, non gouvernementale et non confessionnelle, qui prend soin des enfants les plus vulnérables : ceux qui ont été abandonnés, abusés, exploités, négligés, les orphelins et les plus pauvres parmi les plus pauvres.

 

Téléphone

8-896-2289

10 + 6 =