Pilier Plaidoyer

Défendre et promouvoir les droits des enfants afin d’engager des politiques publiques inclusives

Ce Pilier travaille à la réalisation de ces ODDs

Si les interventions de Virlanie font bel et bien une différence dans la vie de nos bénéficiaires, elles sont insuffisantes pour engager des changements durables au niveau de l’ensemble de la société. En effet, des réformes structurelles sont essentielles pour garantir les droits humains, la liberté d’expression, l’équité, la paix et la démocratie aux Philippines. C’est pourquoi Virlanie fait partie de plusieurs réseaux de défense des droits des enfants (Child Rights Network, Association of Child Caring Agencies of the Philippines, National Council of Social Development, Makati City Council for the Protection of Children, Dynamo International Network of Social Street Workers, Consortium for Street Children) qui s’efforcent de créer, de faire voter et de mettre en place des politiques publiques inclusives.

En 2019, nos plaidoyers fondamentaux sont les suivants :

  1. Promouvoir l’éducation de rue (Pilier Rue)
  2. L’accès universel aux soins (Pilier Santé)
  3. L’éducation inclusive (Pilier Éducation)
  4. L’entreprenariat social (Pilier Insertion)
  5. L’intégration sociale des jeunes en situation de handicap (Pilier Insertion)

LES ENFANTS N’ONT PAS LEUR PLACE EN PRISON

Alors que le Sénat Philippin accélère les débats pour passer la proposition de loi sur l’abaissement de l’âge de la responsabilité pénale aux Philippines, Virlanie exprime, une fois de plus, sa profonde opposition à une telle mesure. 

Actuellement, l’âge minimum à partir duquel un enfant peut être tenu pénalement responsable en droit est de 15 ans. Le projet de loi 8858 proposait initialement d’abaisser l’âge minimum à 9 ans. Il a depuis été modifié pour abaisser l’âge minimum proposé à 12 ans et a été approuvé en deuxième lecture par la Chambre des représentants. Le projet de loi ne nécessite qu’une dernière lecture pour être approuvé et devenir loi. 

Trop jeunes pour être considérés comme des adultes responsables au regard de la loi, beaucoup de gouvernements peinent à trouver les réponses appropriées face au problème de la délinquance juvénile. En tant que fondation, Virlanie promeut l’engagement des enfants et des jeunes dans « des activités socialement utiles et adopt[e] une sensibilité humaniste envers la société et dans sa vision de la vie. » (Principes directeurs de Riyad, OHCHR, 1990).  Afin de détourner les enfants des sentiers de la criminalité et de soutenir leur développement, les autorités nationales devraient s’attacher à poursuivre en justice ceux qui exploitent les enfants plutôt que leurs victimes. 

 

“Les enfants n’ont pas leur place en prison. Ils ont tout à apprendre et on besoin d’un environnement propice à leur bon développement. Les envoyer en prison revient à les condamner de manière irréversible “

Ate Arlyne

Directrice exécutive adjointe et Directrice du Pilier Plaidoyer

VIRLANIE DÉFEND LE DROIT A LA VIE

Depuis 2006, les Philippines ont rejoint la liste des pays qui ont aboli la peine de mort. Cependant, la guerre contre la drogue menée par le Président Rodrigo Duterte depuis sa prise de fonction en juin 2016 menace gravement cette avancée juridique. Une certaine permissivité est actuellement à l’œuvre concernant la capacité de priver de la vie dans le cadre des opérations policières.

Virlanie a toujours défendu le droit à la vie, reconnu par la communauté internationale comme le plus fondamental des droits humains. Nous condamnons fermement la mise à mort de quiconque, et tout particulièrement celle de parents, qui entraîne une plus grande vulnérabilité de leurs enfants. Orphelins, ces derniers ont plus de chance d’être exposés à la négligence, l’abandon, l’humiliation et à toute forme d’abus.

Nous refusons que les enfants des rues puissent être témoins des exécutions menées par la police dans le cadre de l’actuelle guerre contre la drogue. Leurs esprits sont innocents, et le fait que ces actes soient le fait des forces de l’ordre n’atténue en rien leur gravité et les traumatismes qu’ils entraînent.

Nous croyons qu’il faut être créatif et innovant pour se donner les moyens d’aider les personnes toxicomanes. Nous croyons aussi que tout doit être fait pour protéger leurs enfants qui, indépendamment de leur statut social ou de leur situation financière, restent des victimes collatérales.

Envie de soutenir ce Pilier?

Envoyez nous un message, nous vous répondrons sous 24 heures.

La Fondation Virlanie

La Fondation Virlanie est une organisation philippine à but non lucratif, privée, non gouvernementale et non confessionnelle, qui prend soin des enfants les plus vulnérables : ceux qui ont été abandonnés, abusés, exploités, négligés, les orphelins et les plus pauvres parmi les plus pauvres.

 

Téléphone

8-896-2289

5 + 7 =